Berbatov en zone dimitarisée (Les Cahiers du football)

Le 4 février 2014 - Par qui vous parle de Tags : , ,

Dire que Berbatov surnage parmi ses compatriotes relève du doux euphémisme. Élu sept fois meilleur joueur bulgare de l’année (2002, 2004, 2005, 2007, 2008, 2009 et 2010), loin devant les cinq trophées de Hristo Stoichkov, il avait demandé en 2011 à ne plus être élu, afin de valoriser les jeunes joueurs locaux. Une initiative d’apparence louable, qu’il convient de remettre en perspective avec d’autres doléances, plus critiquables cette fois.

Lire la suite sur les Cahiers du football, le magazine de foot et d’eau fraîche

Laisser un commentaire